Mon Ariège


L’ARIEGE  MA REGION

 

Ariège Pyrénées

 

Les grottes et sites préhistoriques en Ariège Pyrénées

 

La grotte de Niaux: Datant de l’époque magdalénienne, elle a fait connaitre l’Ariège dans le monde entier. C’est la plus grande grotte ornée avec celles de Lascaux et d’Altamira. Musée très fragile, sa visite est limitée au "salon noir", hémicycle aux parois couvertes de dessins au trait noir. Les autres parties, comme le réseau Clastres, ne sont pas accessibles. Pour visiter la grotte il faut faire une résérvation par téléphone au 05 61 05 88 37. Par contre, des réproductions des oeuvres de Niaux sont visibles dans leur intégralité au Parc Pyrénéen de l’Art préhistorique à Tarascon sur Ariège.

l'entrée de la grotte de Niaux

 

La grotte de la Vache: A Alliat, tout près de Niaux, cette grotte recèle un habitat préhistorique datant du Magdalénien. C’est le seul site français où le public est admis à admirer sur place le résultat de 20 années de fouilles archéologiques.

grotte de LombrivesLa grotte de Lombrives: Dotée d’immenses salles et d’un réseau de longues galeries, elle est la plus vaste d’Europe ouverte au public. Située près d’Ussat les bains, elle abriterait selon la légende le tombeau de Pyrène dont Hercule était amoureux. 25 visites différentes guidées et commentées sont proposées (c’est unique en Ariège) sur 3 circuits: 1h30, 3h et 5h, des ateliers (activités manuelles ou d’observations) pour enfants ainsi que visites avec repas et des concerts.

 

La grotte de Bedeilhac: Salles aux dimensions colossales, concrétions staglamitiques. Cette grotte servit d’entrepôt pendant la 2ème guerre mondiale par une ouverture de 40 m de large sur 1 km. De curieux modelages d’argile faits à même le sol, méritent le détour.

La grotte du Mas d’Azil: Creusée au coeur de la chaîne du Plantaurel, elle offre un complex souterrain unique en Europe. Accessible par un tunnel naturel traversé aujourd’hui par la route et la rivière Arize. Elle fut longtemps le refuge de rhinocéros, ours, mammouths…et d’hommes. Elle a donné son nom à l’Aziléen.

La rivière souterraine de Labouiche: La plus longue rivière souterraine navigable d’Europe. On s’embarque pour une croisière à 60 m sous terre, confortablement assis dans une barque. On suit la rivière sur 4 km, le parcours est varié: salles en galeries, cascade, chute et torrent.

grotteLe Parc pyrénéen de l’art préhistorique: Parc unique en son genre. A la fois ludique, culturel et scientifique. Il s’adresse à tous: les enfants y trouveront un grand parc récréatif, les adultes assoiront leur culture en matière de préhistoire. Vous découvrirez des peintures aujourd’hui inaccessibles au public. Situé à Tarascon-sur-Ariège, il propose une approche inédite du patrimoine préhistorique de l’Ariège, l’un des plus riches d’Europe. Il utilise les dernières techniques de visite et de mise en scène pour créer un univers de 15 hectares où le visiteur évolue librement. Un fac-similé géant restitue grâce aux ultraviolets l’oeuvre intégrale de la célèbre grotte de Niaux. On verra tels qu’ils ont été peints il y a 12000 ans les dessins du "salon noire", du "réseau Clastres" et de la "dune des pas", inaccessibles dans la grotte de Niaux.

 

La fontaine intermittente de Fontestorbes

 

La grotte de FontestorbesNous voici en face de l’une des curiosités de la nature. Un phénomène très rare. La rivière qui sort de la grotte de Fontestorbes coule par intermittence. Cette fontaine vauclusienne se déverse en cascade de la grotte pendant 36 minutes et 36 secondes, puis s’arrête pendant 32 minutes et 30 secondes. Le débit est de l’ordre de 1600 litres à la seconde mais peut atteindre 3000 litres à la seconde après un orage. Le passage du débit presque nul au débit maximum et inversement s’effectue en quelques minutes. Les pulsations souterraines responsables de cette intermittence ne se produisent cependant que de juillet à octobre. Certaines années de sécheresse, le phénomène peut durer jusqu’en janvier. Le reste de l’année, la fontaine coule en permanence. Le phénomène d’intermittence est d’une régularité astronomique.La fontaine de Fontestorbes est alimentée par un bassin de 80 km2 comprenant la partie orientale du massif de St Barthélemy, du Mont de la Frau, du haut bassin de l’Hers et la partie occidentale du plateau de Sault. En l’absence de pluie et donc d’eau d’infiltration, la source est alimentée par les importantes réserves souterraines estimées à 30 millions de m3. Ces réserves sont situées sous les terres imperméables autour de Fougax et Barrineuf.Le phénomène d’intermittence de cette source a toujours intrigué les hommes. La 1ere explication satisfaisante a été donnée en 1857 par monsieur Darcy. Il a imaginé un réservoir souterrain, vidangé au travers d’un siphon. En période de basses eaux, le débit de la vidange est supérieur à celui de remplissage. Donc le réservoir se vide plus vite qu’il ne se remplit et le siphon ce désamorce. Dans ce cas, la vidange s’arrête jusqu’à ce que le réservoir se remplisse à nouveau et que le siphon s’amorce.

Cette fontaine possède bien sûr ces légendes, comme celle de la belle Angèle. Comme beaucoup de grottes, celle-ci était habitée autrefois par les fées qui s’appelaient ici les "Encontados". Celles-ci avaient l’habitude de laver leurs linges dans la source avec des battoirs d’or. Près de la grotte habitait à la métairie de "Pierrets", la belle Angèle qui venait de se marier. Le jour où elle se trouva enceinte, une des fées, qui avait l’habitude de passer les veillées aux "Pierrets", lui demanda de venir accoucher dans la grotte pour que les fées puissent l’aider. Pour remercier Angèle d’avoir accepté, la fée lui offrit une baguette permettant d’exaucer tous les vœux. Angèle utilisa la baguette avec beaucoup de modestie. De ce fait, le bonheur ne quitta pas les "Pierrets" durant toute sa vie. Sentant sa mort proche, elle remit la baguette à ces enfants en leur recommandant de ne pas la fractionner. Mais chacun voulait un morceau et ils ne résistèrent pas à la tentation. A peine brisée, la baguette perdit tout pouvoir. (Cette légende est tirée du document distribué par l’agence intercommunale du tourisme du pays d’Olmes)

vue du siteLes courageux pourront grimper sur le haut des falaises. Ils trouveront à cet endroit l’oppidum du Mayne. Cet oppidum fut le dernier refuge des Celtibères libres du pays de Sault. Vous pourrez voir à cet endroit les ruines des murs qui encerclaient un village de la Tène (200 à 100 avant JC). Les fouilles effectuées permirent de découvrir une grande quantité d’objets en fer tel que ornements de courroies, de fourreaux, de bagues, de bracelets et de fibules en bronze. Le peuple qui habita ici commerçait avec des contrées lointaines. On a découvert, sur le site, des pièces de monnaie ibères des Ilergétes de Lérida, des Volques Tectosages de Toulouse, de Narbonne, de Marseille et des Celtes d’Armorique. L’oppidum fut déserté après la conquête romaine. Aucun vestige postérieur à la conquête romaine ne fut trouvé sur le site.

 

LES MUSEES EN ARIEGE

 

Les forges de Pyrène à Montgailhard près de Foix. Sur un site de 5 hectares, découvrez la collection des métiers d’autrefois et la derniere forge à martinet en activité.

Le Musée Pyrénéen de Niaux: il retrace la vie dans le massif des Pyrénées.

La collection Bégouën au Palais des Evêques de St-Lizier sur la vie quotidienne dans la vallée de Bethmale restée fermée sur l’extérieur jusqu’au début du siècle. Vous pourrez admirer l’un des symboles de l’Ariège, les sabots de Bethmale terminés par une très longue pointe.

Musée du vieux moulin à Massat – Meunerie centrale électrique, scierie, organisation industrielle du 17e siècle. Ouverture : de juin à décembre

Le musée Bayle à Carla Bayle – il décrit le parcours philosophique de Pierre Bayle, précurseur des "Lumières".

Le musée du textile et du peigne en corne à Lavelanet : il est implanté dans une manufacture de 1796 et présente une collection de matériel ancien qui évoque les métiers de la filature.

Le Musée de Ste Croix Volvestre: Objets et outils, mobilier et vêtements du début du 20 ème.

Le Moulin de Sinsat: En bordure du canal qui actionne des meules du 18 ème, le moulin abrite un musée artisanal et l’atelier de peinture "Lisette Bourdié" qui vous fera partager sa passion pour l’aquarelle

L’écomusée de l’agriculture à Aigues-Vives: Exposition de matériel ancien lié au travail de la terre.

Musée « Patrimoine et Traditions » à Mirepoix : Présente la vie quotidienne régionale, vieux métiers.

Musée du vieux moulin à Massat: Consacré à la vie rurale et à la menuiserie, situé en bord de rivière.

Pharmacie du XVIIIe siècle à St-Lizier

Musée de la chasse et de la nature à Foix: Il est situé au bord de l’eau. Il comprend une exposition sur la faune et la flore de notre département. Une grotte reconstituée nous entraîne sur les traces de nos ancêtres en expliquant leurs techniques de chasse. Le livre de Gaston Fébus, comte de Foix retrace l’univers de la chasse au 14 ème ainsi que le comportement des animaux pyrénéens. Les gibiers d’aujourd’hui sont présentés dans un décors naturel. Un parcours ludique est aménagé pour les enfants.

Musée des vieux métiers à Montgaillard

Le musée du Vernet: Il retrace l’histoire du camp Vernet, construit en 1918 pour recevoir les troupes coloniales, puis des prisonniers allemands et autrichiens. Il accueillera dès 39 des étrangers de divers pays (espagnols dont des catalans anarchistes, italiens, allemands, juifs, russes). En tout près de 12000 hommes auxquels s’ajoutent après la déclaration de guerre, des communistes, des résistants, des brigadistes internationaux.

L’art roman en Ariège

le cloître à St-LizierL‘art roman ariégeois tire son originalité de l’étonnant mélange de style: art roman espagnol et art roman toulousain. Mais il fut marqué aussi par le fort caractère montagnarde encore accrochée à ses cultes païens mettant en jeu les forces de la nature. Il fallut beaucoup de patience et de ruse à l’Eglise pour contourner ces pratiques. On utilisa généralement un procédé assez simple: batir un sanctuaire sur les lieux même des ancienne religions, comme ce fut le cas entre-atures à Vals, Arnave, Gestiès ou Aulignac. Mais les techniques et ls évolutions de style mirent beaucoup de temps à pénétrer les vallées reculées. C’est paradoxalement ce qui fait le charme de l’art ariégeois, qui est resté en général rustique, voire archaïque, mais en cela tellement sincère et émouvant.

Le plus beau témoignage parvenu jusqu’à nous est la cathédrale de St-Lizier et son magnifique cloître. Vous découvrirez d’autres vestiges d’art roman aux églises et chapelles de Mercus, Arnave, Axiat, Mérens, Miglos, Vals, Daumazan et nombreux autres villages.

 

VOILA LA REGION OU JE SUIS NEE ET OU JE REVIENS SOUVENT ME RESSOURCER

JE L’AIME ET ELLE M’AIME JE LE SAIS

C’EST ICI QUE JE SUIS NEE

J’ESPERE QUE VOUS L’AIMEREZ

 

DANY

About Dany de tara

l amitié EST IMPORTANTE Pour Moi La Vraie j aime la marche, le vélo, la poésie, et l 'aquarelle la nature et les roses ,création de sacs,tricotage et point de croix
Cet article a été publié dans pensées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 Responses to Mon Ariège

  1. ☆Ễтσỉ£є♥∂єš♥Ỡмвŕєš♥30♥②☆ dit :

    coucou mon amie sublime moment au coeur de ta région natale un régal que de beauté merci de ce partage excellente soirée amitiés bisous chantal

    J'aime

  2. ombre dit :

    superbe un petit royaume de douceur merci de se partage excellente journée amitié ombre

    J'aime

  3. cassiopée ... nicole dit :

    coucou dany ! ta région a l’air très belle et peut etre qu’un jour j’y viendrais faire un tour ! j’adore visiter les grottes je suis très curieuse de nature ! et comme tu le sais j’aime marcher et découvrir de nouveaux sites ! on va qq fois bien loin chercher ce que l’on a tout près surtout que la france fourmille d’innombrables trésors d’architecture ainsi que de superbes paysages ! passe une bonne journée ma douce amie ariégeoise ! énormes bisous ! nicole

    J'aime

  4. marie-lise dit :

    je connais un peut cette jolie région , j ‘ai visité la rivière souteraine labouiche si je me souviens bien c ‘etait un peut fatiguant mais tellement beau et aussi la très belle ville de foix , j ‘ai monté au chateau ,c ‘est un beau souvenir car ma maman était encore avec moi , nous avons dormir a tarascon. que de souvenir !!!!!j ‘ai même acheter plusieurs toiles a une dame qui habitait la villa le clos fleuri a ussat les bains , j ‘y passe tous les ans mais sa maison n ‘existe plus ,elle a été détruite comme d ‘autre sur cette route.bisoudoux mon amie arriegoise

    J'aime

  5. DANY dit :

    merci mon cher ami poèteJ aime le vieilles pierres Elles savent raconter notre passéMontségur j adore !Du gaut de ses créneaux la vue est superbeHeureuse que tu connaisses ce charmant vestige cathareLe lac de Montbel ;le pays d’Olmes,Lavelanet,et bien je n aurai jamais oser imaginer que tu connaissais ces coins làOui cela mefait plaisir Mon Ariège je l aime car ici nous avons gardé cet art de vivre avec notre hospitalité que nous donnons sans compterCelui qui vient chez nous est un invité et nous lui faisons gouter nos spécialitésTiens la croustade aux pommes hummm!!!u délicé Ma spécialité,le foie gras présenté avec une confiture de figues comme je disais à un ami du netUn pur déliceLe magret de canard braisé Mais oui Yann l’Ariège est une terre acceuillante et vraieMa maison située dans un hameau au sommlet d’une colline face aux Pyrénées est un coin plein de charme et de reposLà tu vois ces montagnes si enneigées l hiver ,si belles l’étéMirepoix ville avec ses couverts et sa cathédrale magnifique Oh il y en a des coins à voirLes chateaux cathares m’ont toujours attirés vu leur histoireIl y aurai tant à raconter sur l’AriègeMais tu me comble par ce com qui me touche vraimentPeut etre un jour reviendras tu dans ma régionAllez je ne te ferai pas escalader Montségur promis hihi vu ton age lol (vais me faire scalper)Bisous avec cete amitié bien présente Dany ta princesse Ariégeoise

    J'aime

  6. Yann dit :

    Et comme tu es une femme que j’adore et qui mérite tout respect et considération, je m’en voudrais de rster sur une note négative, ce qui est lamentable pour un amoureux de la musique et de la peinture comme moi ! Tu me proposais de m’emmenet avec toi visiter le château de Montségur ? A croire que le jolie dame de l’Ariège lit dans mes pensées ! Le passionné d’histoire qe je suis ner cesse de visiter les vieux sites, les musées, les lieux historiques au grand dam de madame et de mon rejeton qui ne comprennenty pas que je puisse m’intéresser autant pour des "vieux cailloux" ! Il faut que je t’avue une chose : Monségur, je connais un peu ! A la fin des années 1980, le féru d’histoire que je suis n’a pas pu s’empêcher de laisser passer l’histoire des Cathares et celle de la croisade contre faydits lors de la guerre contre les Albigeois. Mais pour me passionner et être témoin de l’histoire, nous dûmes avec mon amie de l’époque, grimper jusqu’au château de Montsegur ! Comme quoi je connais déjà un peu ta région ! La montée fut rude et je comprends pourquoi ce château fut un des derniers à être pris par les soldats. C’est en arrivant au sommet que j’ai pris la dimension de cette forteresse, C’est en me retrouvant entre les murailles en ruinesque j’ai eu une idée réelle de la surface qu’elle prenait au sommet et pourquoi les Cathares y tinrent si longtemps ! J’ai pu écouter le guide qui nous parla dd’un bucher monté beaucoup plus en bas à quelques centaines de mètres du castrum dans le champ des brûlés. C’est ce jour là que j’appris aussi que ce château de Montségur qui fait rêver était source de nombreuses légendes et qu’il aurait été le château du Graal et aurait abrité les trésors des Cathares. Avant de redescendre, je n’ai pu m’empêcher d’admirer le paysage comme je l’avais fait lorsque j’avais été à Thonon les Bains après avoir escaladé la Dent d’Oche : D’en haut j’ai admiré ce pays d’Olmes ou d’Omes (je ne me souviens plus du nom exact) et j’ai le souvenir d’un lac qui s’étendait sous mes yeux : le lac de Mabel ou Monbel. Une fois redescendu, je dois avouer que je n’ai pas pris le temps de m’arrêter dans un musée qui semblait relativement récent bien que l’envie me démangeât à l’époque d’y faire une longue halte tout comme aujourd’hui d’ailleurs !Nous sommes ensuite partis pour Lavelanet dont j’ai le souvenir de rues larges et souvent pavées, de centaines de maisons aux toits rougeâtres qui m’avaient marqué lorsqu’on voyait cette ville d’en haut. Je fus marqué par une église dont le clocher me rappelait un donjon crénelé de château for et surtout, je fus frappé par ces nombreuses petites maisons traditionnelles, d’apparence rustiques mais qui respiraient la vie et avaient un point commun : toutes étaient formidablement fleuries ! C’est dans cette ville que j’ai pu goûter ce fameux pâté de foie gras que je mets en boite dans mon commentaire précédent mais je suis obligé d’avouer, que le gourmet que je suis, a pris tout son temps pour le déguster. Il en fut de même pour le confit de canard, une tranche de jambon de montagne qui me parut immense. Je commandais une rouzolle que j’ai dégusté lentement en prenant tout mon temps avec un l’avinât aux choux ! J’ai cru que je ne tiendrais pas et que je rendrais grâce avant la fin du plat ! Le tout fut arrosé d’un petit cru bordelais car il n’y avait pas de vin de pays ce qui me surprit morsqu’on m’annonçat qu’il n’existait pas de vin d’Ariège ! Toujours est-il que j’ai remarqué ces deux jours là un art de vivre tranquille, un plaisir de goûter aux bonnes choses et une façon de passer le temps en goûtant au temps. Puis, je dus repartir car j’avais promis à mon amie de l’époque une balade toute la journée sur la Dordogne à bord d’une barcasse ! La seconde escalade vers le chateau de Montségur, ce sera pour une autre fois avec des jambes qui ont 20 ans de plus, et là, ça risque d’être encore plus ardu ! Reste qu’un fait est certain : Ton pays est beau et reposant ma chère Dany, il donne envie de réver et, face à ces montagnes et ces ruines multicentenaires, on se sent petit. Une seule envie nous prend : egarder, admirer et faire silence ! Reste que ce pays est beau au point qu’il donne aussi naissance à de belles femmes qui gardent bien longttemps un teint jeune et et un air plein d’allant ! Hummm ? Bisous très doux ma jolie Reine blonde d’Ariège et de Foix. Trigwen

    J'aime

  7. O.o°• PaTriCia •°o.O dit :

    Belle Journée Dany !!!!De nouveau le sOleil tOday …A défault d’arrêter ces aiguilles ..On va en profiter …. BiG BisOuss !!! ** PaTriCia **

    J'aime

  8. . dit :

    Effectivement très belle région que j’aimerai un jour visiter je connais de renommée mais pas personnellement .peut être qui sait une année ? j’irai faire y un p’tit séjour ..et je visiterai ( La fontaine intermittente de Fontestorbes) qui me paraît bien mystérieusebisous Dany et belle journée *anitaC*

    J'aime

  9. DANY dit :

    Je vois ,je vois Yann ta vengeance est à la hauteur de la mienne lolllllllllllllllMais on ne peut mettre sur un blog les merveilles que contiennet ma région c est sur Mais il y a un point que je mettrai Les gens d’ici en l’occurence MOI lorsqu’ils t’acceuillent dans leur antre ,te donnent toutLeur amitié ,leurs couverts,leur don pour cette cuisine foie gras,magrets,croustades et oui et oui mon cher poèteIls ont le sens de l’hospitalité et te laisseront à jamais leir belle amitiéOn pourrait longtemps raconter sur Ma région car je l’aime comme toi tu aimes la tienneJe connais la Bretagne ,mais toi tu ne connais pas MON ARIEGE c’est surViens et tu verras la différence avec ton comhihihihi mais j ai bien aprécié car tu m avais dis que ta vengeance serait à la hauteur de mon com chez toi mdrrrrrrrrrrr!!!a toi mon ami et poète du net ne t’ai je pas demander si ton prochain épisode faisait venir Bécauvent ici dans ma région?Lui se plairait c est sur lolrC’est tout de meme la région des chateaux cathares!Les as tu trouves dans tes recherches Ils sont superbesTiens tiens ;viens je t’invite et tu grimpera au chateau de Montségur et de la haut tu auras à perte de ve une panorama grandioseViens visiter la rivière souterraine de Laboucihe .Pur moment d’extase en barque Ici le soir devant ma maison ds trésors de convivialité sont làAvec mes voisins des discussions jusqu’a une heure bien avançée de la nuitOn sort une bouteille ;un gateau et là est ma vie MON ARIEGE JE L’AIME Yann comme to tu aimes ta bretagneJe te fais plein de bisous amicaux et j ai aimé te lire Bonne journée toi au travail moi à regarder mes chères Pyrénées et toc !!!!!!!!!!!!!!!amitié de ta Princesse Ariègeoise et retoc!!!!!Dany

    J'aime

  10. Yann dit :

    C’est ça ! De cailloux, ds grottes, queqles petites rivières, des microos musées et après ? Voici queqlues jours tu me renvoya un charmant petit mot sur la Bretagne. Comme je ne suis point traître, je t’ai prévenue que ma vengeance serait dantesque et qu’elle serait à la mesue de l’humiliation subie ! Ces tas de caillous, ces grottes, c’est une région ? Un bien grand nom pour quelques pierres abandonnée par des glaciers ! Voici deux jours, plutôt que de regarder les rois de la petite Reine grimper comme des malades, j’ai préféré observer cet Ariège que tu me chante mieux qu’un trouvère payé pa les Offices du Tourisme de la région ! J’ai regardé avec beaucoup attention, observé et même admiré de nombreux paysages qui donnent envie et arrirent je le reconnais. Mais il y eut un "hic : Je m’attendais à apercevoir des merveilles architecturales et que nenni ! Je n’eus droit qu’à quelques rares petites chapelles timides et sans grâce qui veillent au bord d’une route ! Je pensais voir des petits groupes de vieux montagnards assis sur des bancs de pierre à papoter entre eux, la cigarette roulée à la bouche ou la pipe bien serrée entre les dents avec la bouteille de gnôle à côté d’eux ! Mais je n’en ai pas vu un seul ! Conséquence de la modernisation ou d’une certaine peur du citadin? Les vieux se cachent (peut être dans les fameuses grottes que t nous montres) pour boire alors que j’espérais tant les voir assis la cigarette pendante à la lippe, la bouteille de gnole à la main en train de contempler leurs montages ou de raconter des histoires et des contes du pays à des promeneurs. Même pas ! Les traditions se perdent si les vieux ne jouent plus leur rôle de transmetteurs ds connaissances et des légendes ! Par contre, j’ai vu quelques bœufs placides qui broutaient, des bœufs sobres et bon nombre de moutons mais des moutons abandonnés, sans pasteurs pour les surveiller ! Encore une troupe de pasteurs qui devait goûter à la cuvée de la dernière gnole du païs je suppose ? Si au moins j’avais vu sautiller de rocher en rocher des isards ? Si par bonheur j’avais aperçu un bel ours ds Pyrénées en train de courser un des concurrent du Tour de France mais il n’ y eut rien ! Même eux se cachent ! J’espérais que des gypaètes barbus, des aigles royaux ou des vautours survoleraient juste par curiosité, por devenir spectateurs privilégiés, il n’en fut rien ! A croire que ces montagnes végètent en été pire qu’en hiver !Quand je pense qu’EDF a fait un barrage sur une rivière dénommée Gnole ! Gnole, il faut vraiment avoir du sang dans l’alcool pour donner un tel nom à une rivière ! Même en Normandie ils n’ont pas osé appeler une rivière Calva ! Même en Bretagne ils n’ont pas nommé une rivière Chouchenn ! Quant à l’obésité et le cholestérol, ils doivent battre des records quand on entend ce qu’ils proposent à manger ou à boire : c’est d’abord en entrée un apéritif qui fait monter le taux d’alcoolémie : un bon verre de Sambuc et un coup d’Hypocras ! Pas intérêt de souffler dans un ballon après cela : les pandores s’y perdraient ! Quant à celui qui aurait attaqué tout de go ce genre d’apéritif, il aurait du mal à se relever de son siège ! Puis ces braves gens attaquent avec du foie gras de canard entier suivi de leurs rillettes de canard au foie gras le tout arrosé d’une Carabell, cette bière ambrée de fermentation basse de 6% d’alcool ou d’une brouche, une autre bière, blonde celle ci, de fermentation basse de 5% d’alcool. Une fois bien alcoolisés, il faut attaquer les plats lourds et terminer par les gâteries et les digestifs ! Alors, plus rien ne m’étonne quand j’apprends que régulièrement se réunissent à Nalzen, dans un bon restaurant, les goûteurs et conteurs en Vins des Pays d’Ariège ! Ils doivent avoir une sacrée culture de l’alcool pour en arriver à avoir des conteurs en vins ! Des contes de fées, des contes des mille et une nuits ou des contes et légendes de Bretagne je comprends mais des contes en vin, voilà qui réduit les histoires qui plus est quand il s’agit de vins d’Ariège ! Vu l’état dans lequel ils se trouvent, cela doit faire travailler leur imagination et leur permettre de voir l’étang de Lers couvert de grands gréements et remplis de jolies baigneuses alors qu’il est plus désert que la mer d’Aral !Cet etat doit les aider à magnifier les églises de leurs petits villages encaissés dans les vallées, des églises massives dont le clocher a du mal à atteindre le nuage le plus bas ! Rien à voir avec les églises bretonnes, alsaciennes ou les fiers beffrois du Nord ! On dirait que ces villages ont peur : ils se terrent au fin fond d’une vallée ou d’un vallon, silencieux et plus discrets qu’un groupe de moines chantant complies planqués dans leur monastère ! Je m’attendais à entendre ou au mieux à voir un peu de folklore, à voir un groupe folklorique mais non, rien ! La seule musique : celle du vent qui hurle entre les montagnes ! Des montagnes qui s’embellissent sous le soleil et deviennent encore plus belle au levant et au couchant ! Heureusement que les ariégeois ont ces merveilleuses montagnes et cette nature si belle sinon ! … on ne saurait où ils vivent et même qu’ils existent ! Bisous doux ma Belle dame des Pyrénées !

    J'aime

  11. БaБyшka dit :

    ça a l’air d’une belle région en effetje ne connais pas, mais on ne sais jamais un jour peut-être….je te souhaite un bon lundi et te fais des gros bisous

    J'aime

  12. ZAZA dit :

    COUCOU ma maman virtuelle fontestorbe c’est a voir connait l’ariege 7 ans habitée la bas jen garde de beaux souvenirs et regrette parfois cette belle nature que jai pas ici..merci sa ete u vrai plaisir de redecouvrir l’ariege…jespere que ta passer un bon wkend ici c’etait un wkend un peu gris sortie sans les enfants un peu aujourdhui pour decompresser de ma grosse semaine…jeudi vai sur paris pour ma puce et apres le 20 pour sa chimio sinon ma ptite famille va bien ,ma grande pars samedi au portuga juua fin aout elle est trop contente ..je te fais de gros bisous passe une belle nuit

    J'aime

  13. coco dit :

    Bonsoir DanyJe connait un peu ta région que j’aime bien mais ton billet explisue bien ce que je connaissais pas Enfin comme ça je découvre et tu es née là bas alors les souches sont importantesMerci pour ton aide a distance mais je prends mon amieMais je suis en vacances et je profite de ce soleil du sudGros bisous a bientotCoco

    J'aime

  14. O.o°• PaTriCia •°o.O dit :

    BonJour DaNy !!!!Joli compte rendu de ta région !!!Je crois qu’il n’y a rien à dire .. Tu as su nous transmettres toutes ces jolies chOses que tu affectionnes particulièrement !!! Bon dimanche !! Même s’il pluipluite un peu ..Enfin ici c’est le cas … Bisssss !!! ** PaTriCia **PS : Suis partante pour la tarte Tatin !!! Sourire !!!

    J'aime

  15. Anne-Marie dit :

    oui tu vis dans une région splendide!! hé si on pouvait tout recommencer !! je ne serais plus dans ce pays où je vis et où il pleut sans arrêt!! j’ai bien aimé la légende!! bisous Dany!!

    J'aime

  16. L'Ami dit :

    Très beau Billet sur ta Belle Région de l’Ariège,je la connais un peu pour y être passéen voiture,d’ailleurs avec ma petite 4L décapotable,il va y avoir une petite anecdote dansmon récit des vacances de l’Ami Gilbert dans un de vos beaux villages….à suivre….Décidément,moi le grand marcheur,je ne pourrai pas tout voir et je le regrette,car celadoit être génial de randonner dans votre Belle Région….Qui sait ? peut-être un jour…..Bises et Bon Dimanche chère Dany…..de l’Ami Gilbert

    J'aime

  17. Caroline dit :

    Bonsoir DanyAh la la… Je viendrais bien volontiers visiter ces grottes de ton Ariège ma Douce Dany… Moi qui adore tout ce qui touche à l’archéologie… Ben je suis gâtée ce soir, car avec ton splendide billet si bien expliqué je viens de faire un beau voyage visuel dans ta belle région… Bon, je dois dire que je préfèrerais y être pour pouvoir y entrer dans ces fameuses grottes, et pour les visiter pour de vrai…En fait… J’en ai déjà visité quelques unes, dont la grotte des Demoiselles qui se trouve dans l’Hérault… J’ai un très bon souvenir des ces grottes et du guide qui nous précédait… Je me souviens aussi qu’il fallait y monter des escaliers de bois, traverser des petits ponts, et il ne fallait surtout pas avoir le vertige… (Sourire)Dany… Merci pour ce partage, j’ai adoré, et je te souhaite une très bonne fin de soirée et un superbe dimanche…Gros bisous d’amitié… Caroline

    J'aime

  18. pyrène dit :

    coucou ma chère Dany , c’ext un très beau billet sur notre belle ARIEGE !!!! les grottes sont superbe , moi j’ai visiter celle de Lombrive et celle du Mas D’azil mais j’ai une préférence sur celle de lombrive qui a une jolie Légende ainsi que celle de fontestorbe je te fais de gros bisous bonne soirée pyrène l’Ariègeoise

    J'aime

  19. BETTY dit :

    oh oui ! elle est jolie ta région, comme je te comprends, je ne connais pas mais maintenant que j’ai une nouvelle voiture, j’irai peut être y faire un tour. Ne t’inquiète pas, je suis très prudente au volant. Je te souhaite un très bon week-end ma belle Plein de gros bisous BETTY

    J'aime

vous pouvez ajouter un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s