Le temps….


Plus j’avance dans ma vie
Plus je ne peux que constater
Qu’au vent léger de mes folies
Je n’ai pas vu le temps passer…
Entre les draps de ma jeunesse
Quand je dormais les poings fermés
Avec mes forces et mes faiblesses
Je n’ai pas vu le temps passer…

Je n’ai pas vu le temps courir
Ni entendu les heures sonner
Le temps que je viens de vivre
Tout n’est devenu que du passé..
Tant de questions que je me pose
Mon esprit parfois perturbé
Une seule réponse alors s’impose
Je n’ai pas vu le temps passer…

A l’étape de la soixantaine
Je fonce enfin tête baissée
Dans cette vie qui est la mienne
Car je me sens un peu pressée…
Combien de temps me reste-il
Je n’en sais rien,c’est un mystère
Combien de temps me faudrait-il
Pour réaliser tous mes rêves ?

Publicités
Publié dans poesie | 13 commentaires

Femme……………..


Aujourd’hui est un jour nouveau,
Un matin très beau,
L’Ami du vent,
Qui souffle sur mon visage,
Paisible, heureuse,
Je ne ressens que du Bonheur,
Je sourie à toutes ses larmes que j’ai versées,
Je sourie à la vie,
Je sourie au Bonheur qui est entré dans mon cœur,
Je sourie au fardeau que j’ai déposé,
Et qui ne blesse plus mon dos.

Je sourie à la Vie,
Cette Vie qui n’était plus en moi,
Ce corps qui se mourrait,
Ce cœur qui aurait pu cesser de battre,
Je suis là ! Vivante !
Mon cœur remplit d’Amour,
Cet Amour qui sommeillait,
Cet Amour qui se réveille,
Cet Amour réapparait,
Comme par Magie !
Oui ! L’Amour est Magique !

Je me sens pousser des ailes,
Je me sens volé dans ce monde,
Qui n’était plus mien,
Je me sens aimer,
D’un Amour Sincère !
Je suis heureuse !
Je me sens Femme !

Publié dans poesie | 11 commentaires

J’écrirai des mots…….


J’écrirai des mots pour exprimer mes sentiments
Je veux piéger mes rires et mes pleurs.
Mon âme a des folies parfumées à  l’odeur de mes serments,
Des sensations de tristesse et de bonheur….
J’écrirai des mots sur du papier froissé
Aux transparences de mon cœur.
J’écrirai des mots en mots croisés
Pour décrire mes passions mes bonheurs…..

J’écrirai des mots sur la rivière agitée
Ceux qui abîment la peau au fond des eaux.
J’écrirai des mots sous les vagues tourmentées
Pour décrire mes sensations à fleur de peau…
J’écrirai des mots aux essences de nostalgie
Pour brouiller les sensations et les saveurs.
J’écrirai des mots qui tombent comme la pluie
Pour décrire les sentiments au fond de mon cœur…

J’écrirai des mots enrobés parfois de noirceur
Car mes larmes diluent les mots dits de mes écrits.
J’écrirai des mots bousculés de douleur
Et je pourrai transformer ma vie…
J’écrirai des mots de brume et de rosée
Avec un froissement de lumière.
J’écrirai des mots perturbant mes pensées
Et mes secrets s’envoleront en poussière……

J’écrirai des mots décorés de dentelle
Je décrirai avec douceur mes moments d’ivresse.
J’écrirai des mots avec un goût de miel
Et le vent soufflera mes mots avec tendresse…
J’écrirai des mots d’amour à celui que j’aime
Celui qui vit à mes côtés depuis toujours.
J’écrirai des mots chauds comme de la laine
Et je survivrai à mon enfance remplie d’amour…

J’écrirai des mots au cœur de mes poèmes
Des mots écrits avec grande passion.
J’écrirai ces mots « Simplement je t’aime »
Et ils seront pour moi une libération…

Publié dans poesie | 7 commentaires

Poème surprise



Tu viens de cliquer sur moi à la va-vite,
Et tu te demandes ce qui se cache sous ce titre ?
Tu as bien fait,je tiens vivement à te le signaler
J’avais envie que tu me lises,j’avais envie de te parler !

Alors voilà,pour toi aujourd’hui j’ai écris
Ce petit mot,cet inconscient délire
Rien que pour un moment et par plaisir de te retenir
Parce que j’aime que chez moi ,partout tu visites.

Car ici,je te donne mon cœur et mes mots
Et puisaussi ma souffrance et mes rêves chauds.
Et  j’aime qu’un instant,oui,c’est un aveu
Tu viennes chez moi pour me rencontrer un peu.

Je ne voudrais pas que tu partes d’ici sans savoir
Que j’aime que tu sois là,que tu es important pour moi.
Que mes textes sont pour toi,et si tes yeux subtils
Sont un court instant rieurs ou mouillés de mes dires
.

Alors voilà,tu vas de ce pas sans moi repartir,
Mais n’oublie pas que je me souviendrai de ton passage ici,
Tu m’as donné la plus belle preuve d’affection qu’il soit
Puisque tu m’as écoutée dans un cœur à cœur tout bas….

A bientôt cher lecteur assidu et attentif

Publié dans poesie | 15 commentaires

Senteur nature


Je sens
la douceur de mes draps en satin
Le parfum des grains de café le matin
L’odeur de la confiture et du pain
La caresse du chat sur ma main.

 

 

J’aspire
Le doux chants des oiseaux matinal
L’eau gelée sur le bord du lac
Les pâles rayons du soleil hivernal
L’étreinte intime du Mistral.

Je ressens
Le besoin de me promener
Par cette belle matinée
Sur le dos de mon camarguais
Blanc comme le soleil des marais

Je surprends
Le long des étangs qui se pose
Un groupe de flamants roses
Animal unijambiste qui se repose
La tête dans les plumes s’impose

Les seigneurs de la Camargue sont couchés
Dans les hautes herbes des marais
Les cornes longues et élancées
Vers le ciel sont tournées

Je m’en retourne
Sur la draille je crois le gardian
Avec sur l’épaule le trident
La manade et dans les étangs
Taureaux et chevaux se côtoient pour un moment.

En souvenir de quelques jours passés en Camargue chez des amis il y a quelques années
Souvenir de leur  manade et de nos promenades à cheval

Publié dans poesie | 11 commentaires

Un passage et des pensées



Tu aimes donner ?
Mais c’est plus difficile de recevoir n’est ce pas ?
Lorsque tu acceptes de recevoir
Tu permets à quelqu’un d’autre le plaisir de donner
Laisse lui cette joie
Accepte.

Une nuit de plus à notre âge.
On ferme les yeux avec douceur.
On rêve d’un passé,présent et futur.
Larmes et sourires.
Tranquillement dans le silence.
Admirez la vie est belle…même seule.

Plus funambule que poète…..
Je voyage sur le fil de mes mots..
Pourquoi ne me voyez_vous pas ainsi que je me vois

Courte est la vie
Assouvies tes envies
Prends l’envol ,souris
Laisse ton cœur aimer

J’aime ma solitude
Cet espace tranquille
Où je peux être moi sans témoin.
Moi avec mes nostalgies.

 

Vous devez clore des cycles
Non par fierté,par orgueil ou par incapacité
Mais simplement parce que ce qui précède n’a plus de place
dans votre vie.
Faites le ménage
Secouez la poussière
Fermez la porte
Changez de disque.
Cessez d’être ce que vous étiez
Et devenez ce que vous êtes.

La vie est un dessin.
Il faut la colorier pour la rendre belle.
Il y a des parties sombres
Et d’autres plus colorées.
C’est ce qui crée toute sa beauté.
Et peu importe ce qui va arriver.
Il faut continuer de dessiner
Et sans effacer
Pour ne pas détruire tous ces beaux moments passés.

Ne haïr personne et ne pas aimer n’importe qui….

Sur le hier,c’est le passé
Et on ne peut le changer.
Il faut se tourner vers le présent
Pour avancer dans la vie.

Je suis rentrée dans une période de la vie
Où tous ces tracas sont derrière moi
J’évite de me poser des questions
Et prends plaisir à savourer ce que la vie m’accorde
Avec le recul,on se rend compte
Que le temps est précieux
Et qu’il faut profiter de l’instant

La distance peut empêcher un baiser ou une caresse.

Mais elle ne peut pas empêcher une pensée..

Être soi-même et vivre sa vie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans pensées | 10 commentaires

Arbres de ma jeunesse



Arbres de ma jeunesse,fidèles et vieux amis,
Vous êtes toujours présents malgré le temps qui passe
Rappelez_vous l’enfant qui à vos pieds a grandi
Et jouait dans vos bras ses parties de cache _cache.

Arbres de nos vergers,si nobles et généreux
Dont les branches se plient sous le poids de vos fruits.
Vous aimez les enfants et les rendez vous heureux
Lorsqu’ils viennent croquer vos fruits tendres et mûrs.

Arbres couverts d’ombrages aux feuilles de velours
Arbres centenaires qui verdissez chaque année.
Immobiles géants!Quand le temps est trop lourd
Vous ouvrez vos grands bras,juste pour nous protéger.

Forsythias étoilés,magnolias princiers,
Cerisiers de l’Orient aux pétales éclatants,
Fleurs blanches de merisiers pour couronne de mariée,
Quel défilé de mode quand arrive le printemps.

Le soleil à travers les hêtres,
Arbres,refuges élevés où nichent les oiseaux,
Dont le doux chant célèbre:l’éveil de la nature.
Abri de pastoureaux qui veillent sur leur troupeau,
Adossés à vos troncs,vous inspirez leur muse….

Beaux chênes centenaires,rois des forêts par la taille
Aux belles feuilles écarlates,quand arrivent l’automne,
Immenses chênes chevelus aux glands sertis d’écailles,
Tilleuls argentés dont le duvet blanc frissonne….

Hêtres rouge foncés aux nervures à poils soyeux
Beaux sapins argentés aux cônes mouchetés de blanc,
Douglas sapins si doux,mémoires d’instants heureux,
Charmes aux branches tordus,à la stature si grande.

Saules pleureurs aux chatons garnis de cils dorés
Vous vous baissez à terre pour nous cacher vos larmes,
Peupliers grisards aux mille reflets argentés,
Larges pins parasols qui chantent le Mistral.

Cèdres d’Himalaya aux belles branches étagées,
Antiques séquoia aux anneaux millénaires,
Catalpas aux fleurs tigrées comme les orchidées…
Frères silencieux,vous êtes l’ombre de nous – mêmes.

 

Publié dans poesie | 19 commentaires

Elle et la mer………………………


Cette grande amoureuse timide,éprise d’une falaise
Avançant à petits pas,deux en avant un en arrière sans cesse.
Roulant,ondulant,grondant,faisant la belle mal à l’aise
Se rapprochant de son aimée,doucement,la comblant de caresses.

Sa surface ondoyante,comme longue chevelure parée d’écume
Oscillante sur elle-même,en une folle danse lascive.
Prenant son élan depuis le large,se dissimulant dans la brume
Elle susurre son hymne à l’amour à sa belle fière et passive.

Elle orne,comme de multiples bijoux,les phalanges
De mains de la falaise que sont ces rochers côtiers
De coquillages aux nacres multicolores en libre échange
L’habillant de dentelles d’algues,tel un gantier.

Sur ses flots,comme parure multicolore dans sa coiffure
Voguent mille bateaux,toutes voiles dehors,à l’horizon,là_bas.
En son bord,sa plage de sable fin,brillant tel une parure
Ecrin soyeux,doux et sensuel,alcôve de leurs ébats.

Publié dans pensées | 12 commentaires

La cavalière


Publié dans musique | 3 commentaires

Le peintre


Sur le bleu sombre de sa toile,
A la nuit, Il a donné vie,
Dessinant des milliers d’étoiles
Qui fusèrent jusqu’à l’infini.

Puis c’est pour tous les amoureux
Qu’Il a peint la lune d’argent,
Pensant qu’ils serait bien heureux
Qu’elle soit témoin de leurs serments.

Pour mettre un peu plus de lumière,
Il a ajouté, à l’hiver,
Un superbe manteau neigeux,
Scintillant et tout cotonneux.

Puis Il a trempé son pinceau
Entre le rose et l’indigo ;
A mis quelques touches de parme,
Pour offrir un peu plus de charme
Aux matins venus de l’Orient,

Par delà tous les continents.

Avec quelques tâches de gris,
Il a fait venir « Dame » pluie.
Puis, traçant des rais de soleil,

A créé un bel arc-en-ciel.
Invitant fées et papillons
A venir y tremper leurs ailes,
Il a coloré les saisons,
Assisté de ces demoiselles.

Puis, pour inciter les enfants,
Le soir, à aller se coucher
Et s’endormir tout doucement,
De rose et d’or tout mélangés
A demandé à tous les anges
De teinter le ciel en orange.

Sur ce Peintre de l’Univers,
Timidement, je prends modèle,
Pour de modestes aquarelles,
Faites de pigments et d’eau claire
Et rends hommage à la nature,
Humblement, grâce à la peinture.

 

Publié dans poesie | 10 commentaires

La pianiste et le poète


J ‘ai dans ma tête des notes de musique,
Qui  sont inscrites;ce soir je compose ce morceau.
Je vais jouer sur un poème unique,
Cette sonate aux accents si beaux.

Touche noire,touche blanche,mes doigts dansent sur vous,
La musique qui s’élance a des sons si doux.
Et j’accorde une note triste,mélancolique,
Mon coeur est pareil à cette musique.

Touche noire,tu me rends si triste,
Mais je reprends bien vite mon âme d’artiste.
Touche blanche sur toi j’ai l’envie de danser,
Toi mon piano,tu me servirai de piste.

Touche blanche , touche noire amies depuis toujours,
Vous vous mariez ensemble ,et créez ma musique d’amour.
Me laissant emporter,sans espoir de retour
Dans un tourbillon de notes ,jusqu’à mon dernier jour.

Que de sol,de ré;de fa étudiés,composés sur mon piano,
Des nuits blanches pour accorder mes mots,
Pareille au poète qui écrit sa prose,
Page blanche,touche blanche,sur vous nos doigts se posent.

 

 

 

Publié dans poesie | 14 commentaires

Des mots encore des mots


Dans mon intérieur profond et mystérieux
Souvent s’entassent tout un tas de mots.
Ils sont parfois très sérieux
Mais d’autres fois ils sonnent faux.
L’important est de bien les ranger
Les étaler sur un papier
Et ainsi mieux les comprendre
Afin de savoir lesquels prendre.

Lesquels valent la peine d’être dit 
Car il y a toujours des interdits.
Des douloureux et des souffrants
Qui nous font saigner en dedans.
Les mots les plus gentils à classer
Sont ceux qui nous font rigoler,
Les mots tendres et plein de chaleur
Nous font sourire en séchant nos pleurs.

l y a des mots plein de passion
Qu’on ne dit pas,qui sont voilés
Ceux qui retiennent notre attention
Et pis ceux qui nous font rêver.
Quand par nos mins on les décrit
On les rassemble en manuscrit .
Ces mots sont notre ressemblance
Ils sont notre image et notre essence.

Peu importe qu’ils sortent en poème
Ou qu’ils se cachent en nous par peur,
Ils expriment le fond de notre cœur
Et fait que l’on reste soi-même.
Des mots d’amour,des mots de vie,
Des mots de tendresse,des mots d’esprit,
Des mots d’ami(e),des mots gentils,
Des mots qui nous font aimer la vie.

 

 

Publié dans poesie | 9 commentaires

Beauté………………………………………..


Beauté, te caches-tu dans nos nuits ?
Tu embellis si bien nos pauvres vies.
Beauté, es-tu cette belle fleur épanouie ?
Tu symbolises avec justesse la vraie vie.

Beauté, te trouves-tu dans l’imagination ?
Qui nous permet de découvrir la fiction.
Beauté, serais-tu ce poème écrit avec passion ?
À sa lecture, que de belles et tendres émotions.

Beauté, te trouves-tu dans cette jeune fille ?
Belle étoile, pour qui l’oeil de l’homme brille.
Beauté, te trouves-tu dans le cœur de ce garçon ?
Que la fille découvre avec grande admiration.

Beauté te trouve-tu sur un visage ?
Éblouissant par l’éclat qui s’en dégage,
Beauté, te trouves-tu dans ce beau sourire ?
Qui nous rassure et fait tellement plaisir.

Beauté te trouve-tu sur un visage ?
Éblouissant par l’éclat qui s’en dégage,
Beauté, te trouves-tu dans ce beau sourire ?
Qui nous rassure et fait tellement plaisir.

Beauté, te trouves-tu dans cette musique ?
De cette symphonie douce et fantastique.
Beauté, te trouves-tu dans la lumière ?
Qui réchauffe et émerveille la Terre.

Beauté, te trouves-tu dans nos cœurs ?
Si oui, tu n’apportes que du bonheur.
Beauté, te trouves-tu dans le bel Amour ?
Pour unir deux colombes pour toujours.

Beauté, te trouves-tu dans nos yeux ?
Oui, car c’est le reflet de nos vœux.
Beauté, te trouves-tu dans notre voix ?
Souvent négligée et oubliée parfois

Publié dans poesie | 10 commentaires

Raconte moi Noël


S’il te plaît, raconte-moi Noël tout bas
Que tu le fasses ou pas.

Ton coeur est-il errant ?
Ce serait vraiment navrant
Ou est-il parfaitement joyeux ?
Tu rendras donc ton entourage heureux

Noël c’est parfois sans pain
Tu as raison, même sans lendemain
Un ami sur un lit d’hôpital
Bien sûr tu ne trouves pas ça normal.

Mais il y a aussi le sourire des enfants
Leurs petits yeux bien brillants
Innocents le regard tourné vers le ciel
Attendant ce Noël bien réel

Ce temps de fête doit faire place au bonheur
Essaie d’oublier un moment tous tes malheurs
Noël c’est être sincèrement fraternel
Et partager un amour exceptionnel

Que ton coeur soit dormant
Ou heureux confusément
Regarde comme l’hiver apporte des merveilles
Ces instants valent bien d’être vécus sans être mis en veille

Bien sûr tu aimerais un Noël sans guerre
Que partout cesse la misère
Commence vers ceux que tu aimes, par tendre tes mains
Offre des sourires et cesse d’essuyer tes larmes de demain

Merci d’avoir pris le temps de me raconter
Je te vois assez réconforté
Mon plus beaux des cadeaux à cet instant
De t’avoir écouté et aidé à retrouver ton sourire d’enfant

Publié dans poesie | 9 commentaires

Un souffle de vent en fleurs


Dans la lumière de l’aube naissant
Je proclame la beauté du monde
Rejetant toutes les guerres au néant
Pour que la bonté remplacent les bombes…

Un bouquet de fleur, flotte sur la mer
Dans ma vision du monde de demain
Pas pour un dernier don mortuaire
Mais un message de joie sans chagrin.

Dans une danse fleurie, qui chante l’amour
Faite de nos sourires et d’actes sincères
Bien plus concrets que de longs discours
Qui ne restent que paroles éphémères…

Et dans le ciel bleu, je vois briller
Des messages en forme de S O S
Que des anges auraient pu dessiner
Vision irréelle, comme une promesse…

 

Qui soigne ce goût amer, dans ma gorge
Et assèche mes paupières encombrées
Par l’émotion que mon âme dégorge
A l’écoute des cris, du monde blessé…

Et là, je pars sur ma terre en joie
Précédée par un vent de bonheur
Comme un purificateur en émois
Dessine un chemin remplit de fleurs…

Publié dans poesie | 8 commentaires

Sur un autre chemin…


Elle avait en elle cette grande fragilité,
Derrière son masque bien cachée
Essayant de se relever toujours le cœur battant
Pour se raccrocher au présent.
Poursuivre un peu un autre chemin,
Tout tracé était son destin.
Avançant pas à pas sans se retourner,
Voulant croire que sa tristesse au vent s’envolerai.

Sur ces pages blanches,la nuit elle écrivait,
Puis quelqu’un est venu pour y poser une tâche.
Pourtant elle s’était bien appliquée,
Indélébile tâche noire que rien n’a effacé.
On n’est jamais maître de son destin,
Même si on veut un autre chemin.
Les aiguilles du temps s’arrêteront comme son cœur,
Dans ces instants ,lui comprendra ses erreurs.

Pour elle il allumera une bougie,
Croyant se soulager de son fardeau ainsi.
Effleurera t’il les épreuves qu’elle a traversé
Comprenant enfin mais trop tard sa grande fragilité.
Et lorsque se tournera la dernière page,
Celle qui la conduira vers d’autres rivages,
Lui, reverra son visage brisé par les larmes,
Larmes qu’il a vu si souvent,sans que cela le désarme.

Le livre de la vie se refermera un jour
Sur leur belle mais triste histoire d’amour.
Passé déjà parti et enfoui dans le temps
Comme cette balançoire qui oscille au gré du vent.

Publié dans poesie | 10 commentaires

Je peux te donner….


Je peux te donner…

  Je n’ai plus les yeux ébahis de l’apprentie sage
J’ai le corps de mes vingt ans sous mon corsage.
Ma peau aussi a commencé à prendre des plis,
Il y a quelques rides en coin quand je te souris.
Le dos s’est quelque peu courbé par les soucis
Le poids du fardeau des vicissitudes de la vie.
Et pourtant, je peux te donner bien davantage
Que tout ce que j’ai perdu en prenant de l’âge.

Je te donne ce que j’ai pu bon ou mal en acquérir
La maturité qui me donne l’intelligence de rire
Sur ce qui avant, m’aurait fait verser des larmes.
Aujourd’hui je sais que seule la mort est un drame
Alors, il n’y a plus grand chose qui me désarme
à part encore ton sourire qui toujours me charme
Ou cette envie constante de t’aimer, te faire plaisir
Quand avant, être aimée aurait été mon seul désir.

Je peux te donner bien plus que ma beauté
De première jeunesse dont la nature m’avait dotée
Ces années dorées m’ont montré ce qui a de la valeur
Que la richesse, c’est d’avoir trouvé un grand bonheur
Que l’amour gagne en patience sans perdre en ardeur
Que l’absence est douce quand tout près reste le coeur.
Je veux te donner ce que seulement le temps peut m’ôter.
Le reste de ma vie pour vivre heureux à tes côtés.

Publié dans poesie | 16 commentaires

Je peins mon histoire


Seule ce soir je veux peindre mon histoire,
Je vais prendre des tubes de couleurs,
Mélant les  tons de  rouge et de noir
A qui je donne la place d’honneur.

Essayer de mettre sur la toile cette histoire qui s’enfuie,
Emergeant de nuances de gris.
Des couleurs au gré des déceptions de la vie,
Incluant ces jours de mélancolie.

 

Histoire agrémentée avec des pigments de couleurs,
Pour mettre un peu de beaume  au coeur.
Rose pour la tendresse où on se noie,
Noirs pour la tristesse qui nous ploie.

Je vais peindre mon histoire en lettres de feu,
Dans des tons orangés et langoureux.
Peut etre la peindre en arc en ciel,
De ces tons azurés et doux comme le miel.

Au gré du va et vient  de mes pinceaux
Pour voir au loin arriver le renouveau.
La colorier en mélangeant des  nuances de bleus.
Y mariant ce  soleil d’or qui illuminera  mes yeux.

Continuer cette histoire d’une couleur blanche,
Sur la toile dessiner ma revanche.
Y poser toute une palette de couleurs,
De gris trop souvent ont été mes heures.

Mon histoire ,elle a été en camaieu,
J’ai aimé cette gamme de bleus.
La prochaine sera couleur du bonheur,
Peinte avec des crayons de toutes les couleurs.

Publié dans poesie | 13 commentaires

Pour ceux que j’aime


Loin, être loin de ceux qu’on aime
Face au chant des sirènes
Quand elles répondent à nos appels
Se retourner sur elles
Sans retrouver l’essentiel

Le sourire de ceux qu’on aime
Le temps qu’on nous apprenne
À leur dire un jour qu’on les aime
Plus fort que soi-même
Leur dire qu’on les aime

Le plus beau, de tous les cadeaux du monde
C’est de se donner à ceux qu’on aime
Le plus grand de tous les bonheurs au monde
C’est d’être là pour ceux qui vous aiment
À chaque seconde

Rien, n’avoir rien que leurs sourires
Pour se sentir grandir
Pouvoir toujours lire dans leurs yeux

Être près d’eux, être là pour eux

Pour rien que leurs sourires

Pour se sentir grandir et être là pour eux

Publié dans poesie | 17 commentaires

Vacances


Publié dans Non classé | 7 commentaires

Mon coeur………………………


Mon coeur est une rose
Qui sans que je l’arrose
Frémit, s’incline et explose,
Souvent pour pas grand chose. 

L’amour le métamorphose
Lorsque l’un propose
L’autre aussitôt dispose,
C’est la parfaite osmose. 

Il rêve d’apothéose
Ne s’octroie aucune pause,
M’inspire rimes et proses
Je me bas pour sa cause. 

Au seuil de la métamorphose
Il s’emballe et s’impose
Aux dangers il explose,
Je frôle la thrombose.  

Mais l’arrêter je n’ose
Tant pis pour l’overdose,
Si les armes il dépose
Moi je me décompose.

Publié dans poesie | 4 commentaires

I HAVE A DREAM


Publié dans Créations | 5 commentaires

Envol……………..


Quelque soit ton passé, quelles que soient tes barrières,
Tout cela est bien loin, secoues-en la poussière,
Fais souffler sur ta vie un vent de volonté.
La poussière des regrets sera vite balayée.

La poussière des regrets est un mal ennuyeux,
Elle pénètre partout et fait pleurer les yeux,
Elle se glisse en douceur dans les moindres recoins
Pour nous faire étouffer, suffoquer de chagrin.

Elle se dépose en une épaisse couche à terre,
Où demeurent nos pas quand on regarde en arrière,
Elle applique au regard un voile obscurcissant,
Qui cache la lumière et rend triste en dedans.

 

Elle s’accumule d’autant mieux qu’on ne bouge pas
Et puis un jour, on se sent figé sous son poids.

Ne laisse pas ton cœur s’étouffer sous la cendre,
Respire et tu verras que le feu va reprendre.

Et de plus, au cas où tu n’y as pas pensé
Aucun d’eux ne regarde le sol pour s’envoler

Publié dans poesie | 5 commentaires

Femme…………………………


Fille romantique tu rêvais que l’amour
C’était fou, c était beau et c était pour toujours ;
Tu promenais souvent dans les prés, les champs,
Jeune fille solitaire, tes longs cheveux au vent.

De tes ballades tu as voulu conserver
L amour de la nature, du ciel étoilé,
Le plaisir de marcher près d un champ labouré
La beauté d’une fleur ou d’un épi de blé.

Rêveuse et effacée, si différente.
Pourtant au fond de toi tu rêves d être femme,
Femme sous le regard d un homme dans la rue,
Femme ! Magie d une rencontre imprévue.

Femme amoureuse tu peux tant donner de toi.
Femme enfant, tu te sens, blottie entre ses bras.
Plaisir d’être Femme entre des draps froissés.
Le bonheur d’être Femme, se sentir aimée.

Femme très passionnée, tu t’entêtes au bonheur
La détresse humaine te fait souvent peur.
Femme possessive, tu veux trop recevoir
Et la vie quelque fois nous enlève l’Espoir.

On peut être plusieurs tout au fond de nos cœurs,
L important : croire qu’existe le mot bonheur.
Etre Femme, c est avoir beaucoup de douceur,
Un savoir merveilleux pour consoler les pleurs.

Publié dans poesie | 8 commentaires

Ma plus belle raison de vivre


Je n’ai plus les yeux ébahis de l’apprentie sage
Ni le corps de mes vingt ans sous mon corsage.
Ma peau aussi a commencé à prendre des plis,
Il y a quelques rides en coin quand je te souris.

Le dos s’est quelque peu courbé par les soucis
Le poids du fardeau des vicissitudes de la vie.
Et pourtant, je peux te donner bien davantage
Que tout ce que j’ai perdu en prenant de l’âge.

Je te donne ce que j’ai pu bon ou mal en acquérir
La maturité qui me donne l’intelligence de rire
Sur ce qui avant, m’aurait fait verser des larmes.
Aujourd’hui je sais que seule la mort est un drame
.

Alors, il n’y a plus grand chose qui me désarme
A part encore ton sourire qui toujours me charme
Ou cette envie constante de t’aimer, te faire plaisir
Quand avant, être aimée aurait été mon seul désir.

Je peux te donner bien plus que ma beauté
De première jeunesse dont la nature m’avait dotée
Ces années dorées m’ont montré ce qui a de la valeur
Que la richesse, c’est d’avoir trouvé un grand bonheur

Que l’amour gagne en patience sans perdre en ardeur
Que l’absence est douce quand tout près reste le coeur.
Je veux te donner ce que seulement le temps peut m’ôter.
Le reste de ma vie pour vivre heureuse à tes côtés.

Avancer
M’appuyer sur ce que j’ai vécu.
Sur ce que j’ai fait. Bien et mal.
Sur mes forces et mes faiblesses.
Mes joies et mes regrets.Mes remords. Mais avancer..Toujours.
Et se dire.Que le plus beau est toujours a venir …..
Acceptez le bonheur,Même petit.. même le plus fou,


Et le plus impensable qui soit.

 

Publié dans poesie | 14 commentaires

Tu trouveras ton étoile ma chérie


Cherche ton étoile
Malgré cette brume épaisse qui forme un voile.
Dans la pénombre de cette nuit sombre
Tu cherches cette étoile,
Celle qui apaisera les douleurs
Qui hantent profondément ton corps.
Alors cherche cette étoile
Qui guidera tes choix et soulagera ton cœur,
Tu seras forte et tu gagneras,
Vainqueur tu seras de tous tes combats !
Qu’importe que le ciel soit couvert
Tu trouveras la lumière,
Ton étoile veille sur toi, même si tu ne la vois pas.
Battante tu seras, du caractère tu as,
Et près de toi je serai là.
Tant que tout sera noir
Je serai ton épaule
Je t’accompagnerai dans tes périples
Jusqu’à ce que le ciel te permette de voir cette étoile,
Celle qui te dira que tout est fini
Tu peux à nouveau vivre ta vie.

Maman

Publié dans poesie | 11 commentaires

Ce soir………………….


Ce soir, je m’endors au piano,
Pour que les notes viennent réchauffer ma peau,
Cette nuit la musique sera là,
Pour me rassurer, me serrer dans ses bras.

Ce soir, je saisis une étoile,
Pour que sa douce lumière vienne éclairer la nuit,
Cette nuit, mes rêves soulèveront le voile,
Sur le faux de mes peurs, le vrai de mes envies.

Ce soir, je m’offre quelques vers,
Pour que la poésie me mène vers demain,
Cette nuit, les rimes effaceront l’hiver,
Afin que le printemps vienne me prendre la main.

Ce soir, je prends mes souvenirs,
Pour refaire un bilan et avancer encore,
Cette nuit, j’écrirai mon avenir,
Pour que dans le présent, le bonheur puisse éclore…..

Publié dans poesie | 9 commentaires

Aprés tes larmes…………………….


Tu as affronté et va encore affronté  des orages
Des vents violents et au passage
Je sais, tu as eu mal et que tu as mal
Sur tes joues coulent des gouttes d’eau
Et sur ta peau, mille sanglots
Se fondent en cristal, laisse le temps faire son travail
Après tes larmes…………..

Tu retrouveras le courage et l’envie
Oh, après tes larmes
Comme revient le soleil après la pluie
Après tes larmes
………..

Tu verras que dans une éclaircie reviendra la vie
Je sais ces moments difficiles
Où l’on se perd, où l’on vacille
Dans le poids des douleurs
On se repose toutes ces questions
On a peur de tourner en rond
Dans ses propres erreurs
mais l’on s’en sort vainqueur

N’aie jamais peur de faire parler ta peine
De déchirer toutes les colères qui traînent
Car une fois que tu auras fait l’effort
Tu seras encore plus forte

Maman 

 

Publié dans poesie | 11 commentaires

M’entends tu Maman?


Maman
Tu m’as donné le jour,
Tu m’as offert la vie,
Et bercée par ton amour
Se sont enfuies
Mes peurs d’enfant,
Envolées mes tristesses,
Sur ton cœur de Maman
Débordant de tendresse !

J’ai la nostalgie de tes yeux posés sur moi
Quand tu plongeais ton regard entre mes cils d’enfant
Tu m’apprenais ce couplet que je chantais à deux ans
« Mon amour, pour toujours, soit aimant… »

Puis, ma petite main à la tienne réunie
Je trottinais entre les pommiers fleuris
Nous coupions les roses sauvages du jardin
Nous étions si bien ensembles, tu te souviens ?

Le soir, en brossant mes cheveux emmélés
Tes doigts caressaient mon visage d’enfant
Tu me disais que j’étais belle comme une poupée
Mais je te ressemblais tellement maman.

Dans mon journal, le temps d’écrire quelques lignes
Les années ont passé, tu as vieilli et papa aussi
Et un jour tu nous as dis je suis fatiguée,
Puis, deux mois de coma cruel est arrivé à pas feutrés.

 

Comment était-ce déjà quand tout s’est arrêté
Ce 12 octobre où tu nous as quitté
Le vent se plaignait longuement, affligé
Et la neige tourbillonnait, ne sachant où aller.

Tes yeux se sont ouverts soudainement
Seule avec toi, j’ai chuchoté en pleurant
« Tu peux partir maman, je veillerai sur papa »
Alors, vaincu ton coeur a cessé le combat.

De cristaux gelés mon coeur est rempli
Tu étais mon paysage de chaque instant
J’ai si froid, reviens me réchauffer
J’ai tant de peine, reviens me consoler.

Je voudrais entendre ton rire et ta voix
Voir ton beau visage et le serrer contre moi
Je redeviendrais petite fille juste un instant
Pour être dans tes bras, encore une fois maman.

Tu as protégé mon enfance,
Ensoleillé mon adolescence,
Tu as illuminé chaque jour mon existence !

Tu aimais tant les roses
De toi j’ai gardé cette belle passion
Et…..Tu t’appelais ROSE.

M’entends-tu te dire « Je t’aime maman ? »

 

 

 

 

Publié dans poesie | 14 commentaires

Au hasard des mots……………………..


Dans chaque enfant, il y a un artiste.
Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant.
(Paplo Picasso)


 

Même les désirs les plus fous, les plus souhaités ont leur Mélancolie! Il est toujours permis de Rêver!
-Françoise Renard

Les femmes sont des fleurs offertes à nos désirs,
Mais il faut prendre leur coeur avant de les cueillir.

Très souvent, au cours de notre existence, nous voyons nos rêves déçus et nos désirs frustrés, mais il faut continuer à rêver, sinon notre âme meurt.
Paulo Coelho

Tout le chemin de la vie,
C’est de passer de l’ignorance à la connaissance;
De l’obscurité à la lumière;
De l’inaccompli à l’accompli;
De l’inconscience à la conscience;
De la peur à l’amour.

Se donner un but est relativement facile, ce qui est difficile, c’est de faire ce qu’il faut pour l’atteindre

Aimer: c’est savoir entrer dans le jardin de l’autre
pour enlever les ronces
et y faire pousser des fleurs.
Aimer………………..


 L’homme est le travailleur du printemps, de la vie, De la graine semée et du sillon creusé, Et non le créancier livide du passé.
Victor Hugo

 

Publié dans poesie | 6 commentaires

A Dany….Ce poème est d’une amie chère à mon coeur qui me l a dédié.Merci Sly


A l'encre de mes mots


188939_386995591398974_1856750215_n

DANY .

Dany , Dany

Douce amie qui vient

Toi si prêt et moi si loin

Mais si présente

Qui pas une fois, mais deux mais trois

M’a ouvert ton cœur

M’a tendu la main

M’a offert cette amitié.

A moi , moi la sauvage ,

Qui ne sait que se taire

Qui ne sait pas toujours prendre les mains

Qui se referme sur la douleur

Qui crie mais ne pleure pas

Dany, Dany

Je voudrai ici te dire merci

Merci du fond du cœur.

Les mots sont peu, mais sont .

Ils ont le mérite d’exister

Je reconnais que je n’ai pas répondu

Le pouvais-je ?

J’en doute mais sache

Que chacun de tes appels a été entendu

Que chaque mot a été lu et ….

A résonné au plus profond d’une femme blessée .

Ils ont été parfois le phare

Parfois cette même main que je n’ai su prendre.

Alors du fond de mon être,

Mes mots à moi viennent

Simplement , humblement

Pour te dire un grand merci .

( 14 / 03 / 2013 )

Voir l’article original

Publié dans poesie | 7 commentaires

Danse envoutante…..


 

Elle se concentre et rentre en scène.
Le parquet craquant sous ses talons .
Son partenaire là rejoint, il ne voit plus qu’elle .
Il lui chuchote à l’oreille, tu es belle, ne regarde que moi et dansons…

Elle ferme les yeux emportée par la musique.
Confiante par la fermeté des bras de son cavalier .
Elle s’abandonne sur le rythme effréné de cette chanson.
La belle ne réfléchie plus , ses pas elle les connaît par cœur.

Sa robe rouge virevolte laissant entrevoir ses jambes fuselées.
Elle tape des mains, elle tape des pieds entrainée par les spectateurs .
Il ne lui en faut pas plus pour la satisfaire , pour elle c’est ça le bonheur. ! 

Regards complices échangés.
La sueur s’empare de leurs corps épuisés.
Il existe plus personne autour,juste eux,la danse et l’amour.

Soudain la mélodie s’arrête.!
Essoufflée mais satisfaite.
La belle brune sourire aux lèvres quitte les planches,son beau partenaire la tenant par la hanche.

 

Les étoiles pleins les yeux d’avoir menée cette danse.
De son art est né cette romance…
Le Flamenco était le pansement à tous ses maux.

 

 

Publié dans poesie | 9 commentaires

Les mains……


 

IL FAUT SAVOIR OUVRIR SON COEUR.
et dire ce qui doit être dit,
ses émotions, ses sentiments
parce que ça nous ronge de l’intérieur.
Le monde est devenu trop froid,
les gens ne se regardent plus, ne s’écoutent plus,
ils n’ont plus le temps de rien.
Ils ne savent plus ce que c’est de regarder la vie avec le coeur.
Savoir tendre la main, dire bonjour,
sourire à un inconnu sont les bases
pour vivre dans un monde meilleur..

La main qui ne presse plus avec joie une main amie ,
laisse tomber l’amitié qu’elle contenait.

La vie c’est de l’eau.
Si vous mollissez le creux de la main, vous la gardez.
Si vous serrez les poings vous la perdez. 

Recevoir n’est pas prendre..
Recevoir, c’est s’ouvrir à ceux qui est,
à ce qui se donne
Et c’est ainsi une façon de donner…

Les espaces entre les mains ont été crées pour laisser une autre personne les combler.

Dans un grain de sable voir un monde..
dans une fleur des champs, le paradis ..
faire tenir l’infini dans la paume de ta main
et l’éternité dans une heure. 

Donne tes mains pour servir et ton coeur pour aimer..

Une main même vide est parfois d’un grand secours!
tel est le mystère de la liberté de l’homme.
Si on le soutient trop, il n’est plus libre;
si on ne le soutient pas assez..il tombe.

C’est si facile à une femme de se faire aimer!
Nul besoin d’être bien jeune ni bien jolie.
Il n’y a qu’à tendre la main d’une certaine façon, et l’homme y met tout de suite son coeur.

Tu trouveras dans la joie ou la peine..ma  main pour soutenir la tienne…mon  coeur pour écouter le tien

Tant de mains pour transformer le monde, et si peu de regards pour le contempler.

Donne moi tes main.
Je les tiendrai quand tu auras peur;
Je les réchaufferai quand tu auras froid;
Je les caresserai quand tu seras triste;
et je les lâcherai quand tu voudras être libre.

Publié dans pensées | 8 commentaires

Sur ton chemin de vie..


 

Si ton cœur est triste
Donne_lui la semence
De nouveaux espoirs.
Cherche au plus profond de toi
Et tu découvriras des merveilles,
Une partie que tu avais oubliée.

Prend le temps de regarder ta vie
Va dans le jardin de ton amie
Et tu trouveras la plénitude
Si tu ne peux pas réaliser tes désirs,
Il te reste l’espoir qu’un jour
Tu aies d’autres joies.

Si la pluie inonde ton visage
Et cache tes larmes,
Dis toi que le soleil les séchera.
Souris à la vie.
Car si aujourd’hui rien ne va,
Il reste demain…..

Avance sur le chemin de la vie
Car tout au bout tu verras,
Inscrit dans le ciel
En lettres de feu
Le mot ESPOIR.

 

Publié dans poesie | 8 commentaires

Ecrire….


 

Ecrire

Ecrire….
Pour vous embrasser par mes mots,

Ecrire….
Pour vous chanter un espoir,

Ecrire….
Pour chasser le désespoir et pour garder l’amour

Ecrire….
Pour déborder de vie et repousser la mort.✍️

Ecrire….
Pour que s’ouvre un jour lumineux,

Ecrire….
Pour supprimer la peine,

Ecrire….
Pour apaiser le soleil rempli de larmes.
Ecrire….
Pour atténuer le chagrin
Que l’absence met dans mes yeux.

Ecrire….

Pour trouver la force qui me donnera raison,
Ecrire…
Pour trouver les mots qui donneront des phrases,
Ecrire…
Pour que ma plume fasse l’amour à mes pages par passion,
Ecrire..
En pensant à mon ange qui bercera mes rêves.

Ecrire..
Comme on regarde la feuille,solitaire et si belle,
Ecrire…
Pour faire briller l’étoile sous un ciel trop noir
Ecrire…
Pour parfumer mes rêves nus de la nuit,
Ecrire…
Pour voir fleurir encore les fleurs de la vie.

 

Publié dans Non classé, poesie | 9 commentaires

Je suis femme….


Je suis femme…

Avec mes armes ,
Avec mes larmes,
Avec mon âme.

 

Je suis émotions,
Quand de tendres frissons
Vibrent à l’unisson
Plus que de raison.

 

 

Je suis femme…
Animée de flammes,
Le feu me damne
A perdre mon âme.

Je suis passion
Prête à ‘explosion
D’une déraison
Laissée à l’abandon.

Je suis désir ,
Ivre d’élixir,
Quand votre plaisir
Rejoint mes soupirs.

Je suis tendresse
Quand dans un geste
Ma main caresse
Votre délicatesse.

.

 

Publié dans poesie | 7 commentaires

Gouttes de rosée


Les gouttes de rosée sont des larmes de joie
Que l’aurore offre aux rayons du soleil naissant.

Tout un ciel est dans une goutte de rosée
Toute une âme est dans une larme

La vérité est comme la rosée du ciel :
Pour la conserver pure,
Il faut la recueillir dans un vase pur

La pudeur et la rosée aiment ‘ombre.
Toutes deux ne brillent au grand jour
Que pour remonter au ciel

C’est dans la rosée de petites choses
Que le cœur trouve son matin
Et se rafraîchit

Tout ce ciel se reflète dans une seule goutte de rosée

L’amour est une goutte d’eau
Qui redonne la force de se relever
A une fleur flétrie

Le courage d’une goutte d’eau
C’est qu’elle ose tomber dans le désert

 

 

Publié dans pensées | 5 commentaires

Si …………………………


 

Si j’avais été une rose,
Vous m’auriez cueillie de vos mains,
Sur votre table je le suppose,
Vous m’auriez mise un beau matin.

Ma robe de pourpre au grand jour,
Vous aurait qui sait fait penser
A un vif et ardent amour
Comme sont pour vous mes pensées.

Vous m’auriez beaucoup admirée,
Peut être même dessinée,
Puis habilement coloriée
Pour me fixer pour des années.

Mes pétales seraient tombés
Un par un, si vite fanés,
Mes pétales seraient tombés
Un par un, en une journée.

Mais si ….Rose j’avais été,
J’aurai vécu mon plus beau jour
Si vous m’aviez alors portée
A vos lèvres avec amour !

 

 

Publié dans poesie | 4 commentaires

Pour toi l’artiste….


 

Savoir saisir l’instant fugace et magique
C’est ce qui rend ta photo magnifique.
Car elle est la continuité de ton âme
Et remplit nos yeux de on charme.
Je t’imagine là assise face à la mer
Ton corps enveloppé de la douceur du soir
Où l’astre d’or se reflète en ton miroir
Caressant l’onde de sa couleur éphémère


Ton esprit est libre de toutes pensées
De ces voiliers à l’ancrage dans leur ballet,
Au doux murmure de la vague sur le sable doré
Tes sens s’enivrent du parfum du maquis
Mélange subtil de myrthe et d’arbousiers
Que t’apporte par intermittence la brise iodée.

Complétant ce tableau qui fait de notre île un paradis
Ton regard s’illumine
Car tu viens d’immortaliser
A l’instant précis où le jour décline
Cette merveille sur la toile glacée.

 

Publié dans poesie | 8 commentaires

Histoire d’une plume


 

ll était une fois une plume,qui toute seule s’ennuyait.
Une toute petite plume qui voulait voyager.
Elle rêvait d’écriture,désirait rédiger des lettres sans ratures,
Des lettres enflammées,
Et ce jour arriva ,elle connut l’encrier.

 

Il l’a prit dans ses bras et la couvrit de baisers.
Partons lui dit-il,voguons sur le papier,fêtons notre idylle,
Remplissons les cahiers !
Immergeons les feuilles,inventons des sonnets.
Sois reine des recueils toi ma plume adorée !

Et ils vécurent l’Amour unique et partagé qui jour aprés jour
Ne voulait s’anémier.
Mais petit à petit ,l’encrier se vidait.
Ils avaient tant écrit qu la plume s’usait.
Nous ne sommes pas immortels,
Songea la petite plume !
Que la vie est cruelle dit elle le cœur plein d’amertume.
Voyons dit l’encrier,rien ne peut nous séparer,
Nous sommes unis à jamais sur les feuilles de papier.

 

 

Publié dans poesie | 6 commentaires

Un livre de mon amie Roberte Colonel et Charef Berkani


Publié dans Non classé | 4 commentaires

Sale bête….. casse toi!!!!.


 

Toi la sale bête
Qui nous détruit
Nous prend la tête
Et nous poursuit.
Toi qui sur nous
Vient s’acharner
Mais lâche nous
Laisse nous tomber.

On veut bouger
Et puis grandir
On veut regarder
Vers l’avenir.
Nous on veut vivre
On veut aimer
On veut revivre
Et espérer.

Des jours meilleurs
Des jours douceur
Des jours chaleur
Des jours bonheur
Alors sale bête
Passe ton chemin
Aux oubliettes
Tu seras bien.

 

 

Publié dans poesie | 14 commentaires

A la fontaine de la vie


 

A la fontaine de la vie,
j’ai bu quelques perles de pluie,
je les ai gardées sur mon coeur
jusqu’à en avoir mal au coeur….
Puis un jour, j’ai tourné la page
et j’en ai fait un manuscrit,
depuis ce jour, je suis plus sage
avec les ans, j’ai bien compris.

 

Qu’il faut avaler quelques gouttes,
amères ou douces, peu importe,
pour chasser de soi les doutes,
et devenir un peu plus forte…
Chacun doit trouver la manière
d’avaler ces gouttes de pluie,
qu’elles soient douces ou bien amères,
il faut les boire jusqu’à la lie…

A la fontaine de la vie,
j’ai appris à lire les pages
du roman que chacun écrit
avec patience et rage..

Publié dans poesie | 11 commentaires

Passion……………d’écrire


 

J’écris…
D’une plume souple
Trempée dans l’encre indélébile,
Qui m’essouffle
Et d’une main fébrile .
J’écris…
D’un stylo rouge passion
Pour mon bonheur .
Qui coule comme la lave en fusion
Le matin au petit jour .
J’écris…

J’écris…
D’un stylo rouge passion
Pour mon bonheur .
Qui coule comme la lave en fusion
Le matin au petit jour .
J’écris…
Avec des mots en couleurs
D’un bleu saphir ,
Luisant comme mon cœur
A ne plus souffrir .
J’écris …

J’écris …
Sous des tableaux
Ou sur des parchemins,
A l’aide d’un pinceau
Là est mon destin .
J’écris…
Des mots enflammés
Souvent sensuels ,
Quand je suis animée
Dans le réel .

Publié dans poesie | 12 commentaires

Mon étoile


 

J’ouvre grand mes volets
J’aperçois une étoile
Que fait elle me dis-je
A cette heure du jour ?
Je la fixe un instant
Elle cligne des yeux
Je me dis que je rêve
Je la regarde mieux.

Mais non elle sourit
Elle essaie de parler
De me dire que oui
Que par elle je suis aimée.
Des gens de tous pays
Demandent des nouvelles
Où est elle partie ?
Mais enfin que fait elle ?

Cette étoile c’est la mienne
Celle qui me conduit … et s’appelle ROSY
C’est elle quoiqu’il advienne
Qui dirige ma vie…
M’ouvre la voie des autres
Me les fait rencontrer
Me faisant aimer d’eux
Elle m’offre son amour et l’amitié.

L’amour qui me sourit ?
Mais c’est elle aussi.
L’enfant et son ballon
Le fruit de sa chanson.
Cette étoile c’est toi
Oui toi ,si tu l’a vois
Tu l’as tiens dans tes mains
Elle s’appelle DESTIN .

Mon étoile c’est ma fille
Qui doit se battre encore

Mais ensemble nous y arriverons
Main dans la main
Nous nous battrons….et gagnerons
Tu es ma vie … ROSY.

 

 

Publié dans poesie | 16 commentaires

Ce bouquet de roses


 

 

Quelques fleurs cueillies avec amour

Données avec joie par des yeux de velours.

Un geste pourtant fort simple,

Contraire à la pensée si humble,

Doucement sans bruit les fleurs prennent vie.

M’expliquant que celle ci n’est pas finie.

C’est l’appel vers l’imaginaire et mon cœur se serre.

Quelques fleurs,cadeau parfois oublié,

Rajoutent pour toute la journée

Un éclat de joie,beaucoup de bonheur

Apportant juste un peu de couleur.

Rien en ce monde ne changera,

Mais non personne n’expliquera.

Ce bouquet douceur à regarder

Un jour il faudra le remplacer.

Je passe vite ma main dans les fleurs

Je connais tous les contours par coeur

Je sais que pour moi elles s’animent

C’est avec amour qu’elles riment.

Elles me teindront un peu compagnie

Je les regarde,pour moi elles sourient 

Pensées irréelles me direz vous?

Non,mais ce bouquet est si doux

Il suffit souvent de peu de choses

Mais un bouquet de belles roses

Peut faire aimer ,et battre un cœur très fort.

Pour cela il est plus beau que de l’or.

Publié dans poesie | 16 commentaires

La page blanche


Une page blanche dort encore
Elle attend que je pose des fils d’or
Des mots garnis de jolis diamants
Sur une nouvelle page du temps
Quelques nouveaux mots à venir
Sur une page jamais effacée
Je ne veux plus jamais soutenir
Des rêves anciens et démodés….

La vie chante ,soleil levant
Pour saluer les nouveaux nuages
Sur un pré de lune scintillant
Je veux écrire une nouvelle page.
La vie m’offre de nouveaux bonheurs
Je veux rêver de tout en couleur.
J’ai découvert le pays de mon âme
Parmi les cours d’eau et les montagnes…

Une page blanche s’offre à moi
Pour y écrire mes peines et mes joies.
Chaque jour mon cœur se donne
Et l’amour sans relâche me façonne.
J’écris les mots que je n’ai pas dits
Et tous les mots qui restent pris.
L’écho des mots résonnent sans bruit
Car les mots font partie de ma vie…

 

Publié dans poesie | 9 commentaires

N’abandonne pas



Lorsque dans la vie rien ne va plus,
que les problèmes tourmentent ton esprit ,
et que l’argent te cause tant de soucis..
repose toi s’il le faut mais….
N’ABANDONNE SURTOUT PAS.
Lorsque trop d’erreurs ont été commises,
que tout ton univers menace de s’écrouler
et que fatiguée, tu sens la confiance t’abandonner..
repose toi, mais…
N’ABANDONNE SURTOUT PAS.

Tu sais la vie est parfois étrange avec son lot de surprises et d’imprévus.
Il ne nous est pas donné de savoir à l’avance
combien d’étapes nous devrons franchir,
ni combien d’obstacles nous devrons surmonter
avant d’atteindre le bonheur, la paix et la réussite.
Combien de gens ont malheureusement cessé de lutter,
alors qu’il aurait peut-être fallu qu’un petit pas de plus
pour qu’ un échec se transforme en réussite..
Et pourtant un pas à la fois n’est jamais trop difficile,
tu dois donc avoir le courage et la ténacité nécessaire
de faire ce petit pas de plus.

Tu verras alors que cette attitude pleine de foi,
appellera à elle du plus profond de toi même,
des forces et des énergies de vie que tu ne soupçonnais même pas
et qui t’aideront à réaliser ce que tu peux entreprendre.
Mais surtout et avant tout, souviens-toi bien de ceci:
Quand dans la vie, des moments difficiles viendront…
Repose toi s’il le faut mais….
N’ABANDONNE SURTOUT PAS

 

 

Publié dans pensées | 11 commentaires

Les prisons de ta vie


251698_422729801142307_865611984_n00000

Tu caches tous tes désirs

Dans les prisons de ta vie

ton mal tu veux l’engoudir

Ton cœur est rempli de nostalgie

Aux jours sombres de ta vie

Tu veux risquer ton avenir

Les mots te percent de leur cris

Désormais tu ne veux plus

souffrir

540902_432894653454427_335050949_n123

Tu caches ton cœur

Dans les prisons de ta vie

Tu cherches le bonheur

Au plus profond de tes nuits.

A travers tes souvenirs d’enfance

Ta solitude te blesse aujourd’hui.

Et parmi ton indifférence

Se trouvent les pétales de ta vie.

524037_174095586081270_1945339286_n

Tu veux vivre au grand jour

Loin des prisons de ta vie.

Dans ton cœur il y a tant d’amour

Ne reste pas là à pleurer d’ennui.

Une larme au coin des yeux

Tu laisses les chaînes de ton passé.

Tu sais maintenant ce que tu veux

Un nouveau  jour se pose à tes pieds

signature_4

Publié dans poesie | 19 commentaires

A Dany….Ce poème est d’une amie chère à mon coeur qui me l a dédié.Merci Sly



188939_386995591398974_1856750215_n

DANY .

Dany , Dany

Douce amie qui vient

Toi si prêt et moi si loin

Mais si présente

Qui pas une fois, mais deux mais trois

M’a ouvert ton cœur

M’a tendu la main

M’a offert cette amitié.

A moi , moi la sauvage ,

Qui ne sait que se taire

Qui ne sait pas toujours prendre les mains

Qui se referme sur la douleur

Qui crie mais ne pleure pas

Dany, Dany

Je voudrai ici te dire merci

Merci du fond du cœur.

Les mots sont peu, mais sont .

Ils ont le mérite d’exister

Je reconnais que je n’ai pas répondu

Le pouvais-je ?

J’en doute mais sache

Que chacun de tes appels a été entendu

Que chaque mot a été lu et ….

A résonné au plus profond d’une femme blessée .

Ils ont été parfois le phare

Parfois cette même main que je n’ai su prendre.

Alors du fond de mon être,

Mes mots à moi viennent

Simplement , humblement

Pour te dire un grand merci .

( 14 / 03 / 2013 )

Publié dans poesie | 11 commentaires